11/01/2012

Intelligence économique territorial en Belgique

L'Union Wallonne des Entreprises (UWE) est une organisation privée qui se donne pour mission de promouvoir et soutenir l'entreprise dans la région wallonne. Elle est le porte-parole officiel des entreprises industrielles, commerciales et de services, de toutes tailles, implantées en Wallonie.
Dans le cadre de l'IE territorial elle a realisé un plan stratégique  en  3 grands themes pour l'horizon 2020 visant à accélérer le développement de la Wallonie.
scindé en trois grands thèmes
scindé en trois grands thèmes
cindé en trois grands thèmes
cindé en trois grands thèmes

Le document confidentiel d'une soixantaine de pages que j'ai peu lire peut constituer un frein par rapport aux autres regions du pays qui veulent etre competitive sur le plan économique.
Ce document dresse les forces et les faiblesses du sud du pays et propose des pistes et des solutions. Biensur je rentrerais pas dans le détail, car l'Allemagne et c'est régions et la France sont a nos porte. Mais en guerre économique c'est pas quelque chose de normal que un document se balade des mains etrangeres ... La aussi il n'existe pas de protection de patrimoine immatériel aux sein de la région Wallonne ... Ils ne sert a rien d'avoir une strategie pour une region si vos concurrent connaisse vos points fort et point faible et toute vos données future ...


Revennons a la doc

Il faut créer un sentiment d’urgence et enclencher une dynamique de changement pour mobiliser ensemble les acteurs privés et publics", indique le tome 1. Intitulé "Plan stratégique à l’horizon 2020", celui-ci présente l’Académie de la croissance, définie comme un ensemble des "principales initiatives proposées par l’UWE afin de générer une croissance de la valeur ajoutée et de l’emploi à l’horizon 2020 et d’atteindre un PIB par habitant en ligne avec la moyenne de l’Europe des 15". Le document final est attendu d’ici avril.
Il faut créer un sentiment d’urgence et enclencher une dynamique de changement pour mobiliser ensemble les acteurs privés et publics", indique le tome 1. Intitulé "Plan stratégique à l’horizon 2020", celui-ci présente l’Académie de la croissance, définie comme un ensemble des "principales initiatives proposées par l’UWE afin de générer une croissance de la valeur ajoutée et de l’emploi à l’horizon 2020 et d’atteindre un PIB par habitant en ligne avec la moyenne de l’Europe des 15". Le document final est attendu d’ici avril.

Il faut créer un sentiment d’urgence et enclencher une dynamique de changement pour mobiliser ensemble les acteurs privés et publics", indique le tome 1. Intitulé "Plan stratégique à l’horizon 2020", celui-ci présente l’Académie de la croissance, définie comme un ensemble des "principales initiatives proposées par l’UWE afin de générer une croissance de la valeur ajoutée et de l’emploi à l’horizon 2020 et d’atteindre un PIB par habitant en ligne avec la moyenne de l’Europe des 15". Le document final est attendu d’ici avril.
Il faut créer un sentiment d’urgence et enclencher une dynamique de changement pour mobiliser ensemble les acteurs privés et publics", indique le tome 1. Intitulé "Plan stratégique à l’horizon 2020", celui-ci présente l’Académie de la croissance, définie comme un ensemble des "principales initiatives proposées par l’UWE afin de générer une croissance de la valeur ajoutée et de l’emploi à l’horizon 2020 et d’atteindre un PIB par habitant en ligne avec la moyenne de l’Europe des 15". Le document final est attendu d’ici avril.
L'UWE  dénonce un climat social plombé par des syndicats marqués par une culture syndicale du non-respect des accords de paix sociale et une culture générale du rapport de force et du conflit.
Il y a une très haute fréquence de conflits
- harcèlements et guérillas en pré-conflits
- abus individuels non sanctionnables
- trop de pouvoirs aux délégués syndicaux
- pas de responsabilité légale des syndicats, trop de protégés dans les entreprises)...
La federation estime que la parole est trop donnée aux syndicats. Les syndicats selon la federation sont considérés comme un facteur de blocage de la croissance des entreprises (image négative, grève, prépension, restructurations, etc.). Les leaders syndicaux ne sont plus suivis par leurs équipes", constate l’Union wallonne des entreprises....


Pour responsabiliser davantage les syndicats, les patrons wallons suggèrent de leur accorder une personnalité juridique et de revoir le mécanisme de leur financement (ne plus le lier au paiement du chômage). Ils recommandent la mise en place d’un Office régional de conciliation comme outil de prévention des conflits. En clair elle veulent plus des syndicats et des lors propose qu'elle soit affaibli au niveau syndical

Elle déplore par ailleurs le nombre d'outils économiques et la complexité des procédures administratives, une situation qui constitue un frein à la compétitivité des entreprises selon elle. D’après elle aussi il faut de la simplification administrative et elle tarde a ce realisé:
multiplication, fragmentation et complexité des procédures orientées "fonction" plutôt que "client"
- manque de visibilité
- blocages (pas de back-up)
- délais et coûts trop importants des procédures (obtention d’un terrain), etc.

L'UWE reconnaît par contre que les pôles de compétitivité avec l'université sont un succès, mais estime que la valorisation des résultats de recherche en leur sein doit être améliorée.


Elle fustige aussi le coût élevé de l’énergie et des télécoms (itinérance ou roaming) ainsi qu’un manque de cadre stable, une situation qui a un impact négatif sur la compétitivité des entreprises.

Pour assurer le développement économique de la Wallonie, l'UWE propose la mise en place d'un Office régional de conciliation comme outil de prévention des conflits.


L’UWE dresse des pistes pour booster l’essor de la Wallonie. Elle propose notamment la création d’un point d’entrée unique (électronique) clairement identifié pour les entrepreneurs (belges et étrangers) ainsi que des délais d’octrois et de paiements courts pour le paiement des subsides dans les pôles. Elle prône la mise en place d’un audit indépendant des structures d’appuis publiques pour stimuler une culture d’efficacité.

La fédération patronale suggère également la mise en oeuvre d'une approche qualité de l'administration en ayant recours à des audits indépendants pour stimuler la culture de l'efficacité.

La suppression de toutes les taxes régionales inférieures à 1.000 euros par an à charge des entreprises est aussi à l’agenda.

L’UWE propose de centraliser dans des entités régionales uniques notamment les parastataux de financement des entreprises (SRIW, Sowalfin, invests). Elle suggère que les invests deviennent des filiales de la SRIW.


L'UWE estime qu'il faut creer un sentiment d’urgence et enclencher une dynamique de changement pour mobiliser ensemble les acteurs privés et publics. Intitulé "Plan stratégique à l’horizon 2020", celui-ci présente l’Académie de la croissance définie comme un ensemble des "principales initiatives proposées par l’UWE afin de générer une croissance de la valeur ajoutée et de l’emploi à l’horizon 2020 et d’atteindre un PIB par habitant en ligne avec la moyenne de l’Europe des 15.

Avec la Wallonie ont a une ardeur d'avance en stratégie