28/01/2013

Qui a tué Michael Porter's de Monitor Group ?

Monitor group en faillite



Michael Porter le gourou des théorie en intelligence économique

Monitor Group est un cabinet de conseil en stratégie et en direction générale a l'international, basé à Cambridge dans le Massachusetts. En 2007, Vault classe Monitor à la 5e position de son classement des 50 plus grands cabinets mondiaux.

C'est donc dans l’indifférence générale en novembre que l'entreprise Monitor group, du fondateur Michael Porter et gourou en intelligence économique a fait faillite. Je l'ai appris par hazard en lisant la presse americaine sur internet, d'ici a ce que l'ont entende parlé dans les presse française je pense qu'il s’écoulera 5 ans.

Et devinez qui a repris Monitor group ? C'est Deloitte la firme de consultance qui a acquis la quasi-totalité de l'activité de monitor group ....

Bien qu’initialement spécialisée dans le conseil en stratégie, Monitor a depuis offert un large éventail de services à ses clients, par exemple dans les problématiques de développement organisationnel. Dans ses premières années, Monitor connut une croissance rapide à l’international, ouvrant en moyenne un bureau chaque année dans un pays different.

Depuis les années 1990, Monitor s’etait engagée dans la banque d’affaires, les fonds d’investissements et la gestion d’actifs, avec environ 1,5 milliard de dollars d’actifs sous gestion

Les racines de Monitor remontent à la Harvard Business School, où nombre de fondateurs étudièrent ou enseignèrent. Le fondateur le plus connu de Monitor est Michael Porter, enseignant à la Bishop William Lawrence University. Porter est l’un des 15 professeurs à porter le titre de "University Professeur" à l’université Harvard. Auteur de 17 livres et plus de 125 articles, il est une des références majeures de la stratégie d’entreprise et de la compétitivité des nations et autres collectivités publiques.


Le détracteur des théories de Michael Porter, Matthew Stewart

Top management Monitor group
Les dirigeant de Monitor group

Traduit a partir de l'article d'un journaliste américain.

Qu'est-ce qui a mal tourné ?

Est ce que la disparition de Monitor group qui est arrivé à l'improviste signale un coup de tonnerre? Eh bien, pas exactement. La spirale de la mort est en cours depuis un certain temps. En 2008, le travail de conseil de Monitor sait considérablement ralenti pendant la crise financière. En 2009, les partenaires de l'entreprise ont du avancer 4,5 millions de dollars à la société et ont offert 20 millions de dollars en primes. Puis Monitor a emprunté une somme supplémentaire de 51 millions d'euros a la firme de private equity Caltius Capital Management. A partir de Septembre 2012, la société n'était pas en mesure de payer le loyer mensuel du siege a Cambridge dans le Massachusetts. En Novembre 2012, Monitor a aussi manqué un paiement d'intérêts au Caltius, ce qui a conduit l'entreprise à la faillite.

Est-ce une négligence, comme le cordonnier qui a oublié de réparer le soulier de sont enfant? Monitor avait essayé de mettre en œuvre la stratégie de Porter et bien elle l'exécuta mal? Ou est ce que  Monitor avais mis en œuvre la stratégie de Porter, mais la stratégie n'a pas fonctionné? Si non, pourquoi ?

Était-ce un faux pas, comme par exemple de chasser des revenus dans le régime de Kadhafi en Libye? Ou était-ce, comme d'autres l'ont suggéré, que Monitor était hors de prix pour le marché de la consultance? Ou si la faillite de Monitor group comme certains le disent c'etait simplement une façon habile de vendre ses actifs à Deloitte?
Ou est que comme Peter Gorski la écrit que «même un chimpanzé yeux bandés lançant des fléchettes sur le cadre des cinq forces de Porter est capable de sélectionner une stratégie commerciale qui fonctionne aussi bien que celui qui est prescrit par le Dr Porter et d'autres consultants en stratégie avec des salaires élevé?" Si c'est le cas , sont d'autres entreprises de conseil en stratégie également condamné?