10/02/2013

L'intelligence strategique n'existe pas en Wallonie

L'intelligence stratégique sur le terrain wallon

Grâce a l’Intelligence Économique nombre de professionnels parviennent avec succès à accroître des avantages compétitifs d’entreprises et d’organisations. Pourquoi au niveau de la région wallonne l'intelligence économique n'existe pas? Pourquoi sinon l'Intelligence Stratégique permettrai pas mieux à la région Wallonne de les protéger des faillites et des crises majeures qu’elle rencontrent aujourd’hui avec Arcelor Mittal et d'autre a l'avenir ?

L'intelligence Stratégique en Wallonie ?

Saviez vous que en Wallonie qu'il existe l'intelligence stratégique et qu'il existe plusieurs organisme public payer par le contribuable qui ne serve a rien. Le gouvernement wallon a confié à l'agence de stimulation économique et a l'université de Liège de développer l'IS, pour cela 107 pseudo experts en la matière ont été formés. Saviez vous que l'université de Liege enseigne aux futur étudiant l'IS version Wallonne. Saviez vous que des fonctionnaires régionaux dans chaque région sont payer par des subsides régionaux et européens pour enseigné  l'I.S dans les PME wallonne. Mais aucun d'eux na jamais pratiqué un seul jours l'intelligence économique sur le terrain, a part répété comme des singes le même blabla par cœur. Mieux encore, pourquoi l’intelligence économique n’a-t-elle pas joué son rôle d’anticipation des risques dans le dossier Arcelor Mittal, aujourd'hui Caterpillar ? Pourquoi a-t-elle failli à sa raison d’être qui est de renforcer la compétitivité de la région ? Tout simplement par ce que l'I.S dans la réalité n'est que du vent pour vendre un concept dans la région Wallonne.

Demandé une étude de Benchmark sur les régions, mission impossible en intelligence strategique. Comparé l'attractivité d'une région pour une entreprise, impossible la aussi. Faire de l'IS sur le terrain, la non plus c'est impossible. Mieux encore c'est le même ministre plouc de la région Wallonne qui a le portefeuille de l'économie Jean-Claude Marcourt qui gere le dossier Arcelor Mittal en Wallonie et qui a aussi l'attribution de la gestion de l'intelligence Stratégique en Wallonie. Toute cet bande de touriste préfère roulé dans les dernières BMW série 7 que d'investir dans les ressources humaines pour la gestion des affaires du pays. C'est une réalité aujourd'hui, les hommes politique wallon vende du blabla et rien de concret dans la réalité.

Concernant la propagande l'Agence de stimulation Économique en Wallonie et bien les responsables de l'intelligence stratégique n'ont pas trouvé mieux que youtube avec des interview bidon en IS. Ils organisent des conférences en invitant des journalistes qui nous parle de boutique sur Google (video plus bas). En 2012 comme par exemple a la dernière journées de l'IS à Louvain la Neuve, un spectateur a filmé 3 vidéo, très instructive sur le niveau ZERO ..





Mais quand il s'agit de l'appliqué sur le terrain ou de leurs demandé un exemple en intelligence stratégique, la comme par miracle vous ne verré plus personne devant vous. Ou alors vous n’êtes plus le bienvenu pour participé comme spectateur dans leurs conférence.
C'est ainsi que j'ai été amené l'année dernière en 2012 a participé dans le public a une conférence intitulé: " FAIRE DES AFFAIRES EN HOLLANDE". Plus un grand titre que autre chose dans la réalité des faits...


Stratex consulting
Agence de stimulation économique finance des clowns pour des conférences a l’hôtel


Stratex Consulting, conférence bidon d'aucun interet !
En Wallonie ont organise des séminaires avec des Ânes
Pour vous rendre compte du niveau ZERO du consultant de chez Stratex consulting, je vous invite a écouté les 2 podcast pour vous rendre compte par vous meme

PODCAST MP3:  1er partie : cliqué ici - 2 ème partie: cliqué ici

https://soundcloud.com/tunis-2/stratex-consulting

L'ASE finance un consultant de chez STRATEX CONSULTING qui donne des conseille en exportation, et un psychologue venu de Hollande qui vient nous expliqué que le Hollandais est un gros mangeurs de frite et de moule et des autres banalité affligeante de la vie de tout les jours. Tout cela ma laissé perplexe au final.

Qui conseille les hommes politique Wallonie ?


En Wallonie le numero 1, c'est le directeur de cabinet Renaud Witmeur qui fait parler de lui en lâchant ses fonctions de chef de cabinet cet semaine auprès du ministre président de la Région Wallonne. Après 13 ans au coté de Rudy Demotte, il s’apprête à devenir le nouveau patron de la Sogepa. Et oui, vous l'avez compris nos hommes politique nomme du personnel comme des domestiques a la tête des entreprises publique. Au final tout est une question de relation personnel dans les affaires....
Le directeur de cabinet Renaud Witmeur gère toute une myriade de société public en Wallonie et a Bruxelles. Sachant qu'un humain doit dormir 8 heures par jours, la question est de savoir comment fait-ont pour géré 10 et bientôt 11 société et être le conseillé d'un ministre président de la région et de fédération Wallonie ? Mystère...

Commissaire du GouvernementOffice de contrôle des mutualités et des unions nationales de mutualitésRémunéré
Chef/Directeur de cabinetGouvernement de la Communauté française, PrésidenceRémunéré
Chef/Directeur de cabinetGouvernement wallon, PrésidenceRémunéré
AdministrateurIRISRémunéré
Président du conseil d'administrationCHU Brugmann - CHU Hôpital Paul Brien - Hôpital Reine AstridRémunéré
PrésidentStart Invest saRémunéré
PrésidentFondation BrugmannRémunéré

Secrétaire du gouvernementGouvernement de la Communauté françaiseRémunéré
Secrétaire du gouvernementGouvernement wallonRémunéré
AdministrateurXperthis


Un chef cabinet c'est quoi au juste en Wallonie ?

C'est pseudo créatures purement politique ont pour mission de préparer et suivre au mieux les nombreux dossiers que gère son ministre. Pour ce faire, ils organisent des réunions avec les membres du cabinet et répercute ensuite les décisions et orientations.
Ces experts sont également chargés de nouer les relations avec les chefs cabinets des autres ministères. Les discussions entre ministres n'ont lieu qu'au moment où les dossiers ont déjà un degré de maturité suffisant, c'est-à-dire lorsqu'ils ont été discutés entre responsables de cabinets.

Et lorsque certains ministres possèdent plusieurs portefeuilles importants et fort différents, un chef cabinet est désigné par compétence André Antoine, par exemple dispose de 3 responsables : un pour le Budget et les Finances, un pour l'Emploi et la Formation, et un pour les Sports. En outre, un expert est désigné comme chef de cabinet de la politique générale, pour gérer les compétences transversales.
La formation de ces Messieurs est-elle en adéquation avec le poids qu'ils ont dans les décisions ministérielles ? Je ne veux pas polémiquer mais, parfois j'en doute.

Le gouvernement et Lakhmi Mital et maintenant Bernard Arnault

Dans ce dossier, la encore le gouvernement ne bénéficie pas de bon conseillé et ni de support d'une cellule d'intelligence stratégique pour les conseillé. Pourtant c'est pas les fonctionnaires qui manque en Wallonie, avec une petite centaine de fonctionnaire, aucun des hommes politique wallon na encore eu l'idée de créer une cellule de support en conseil en due diligence pour les aider a prendre des décisions face a des hommes d'affaire. Enseigné aux PME ce qu'est la veille et l'intelligence stratégique c'est bien, mais l'appliqué a soit même fait défaut. Il faudra attendre 100 ans pour qu'ont prenne conscience que l'IS est un outils d'aide a la décision, apparemment ont l'ignore encore en Wallonie.

Si les conseillé et les fonctionnaire en Intelligence stratégique sont si null que ca, il vaut mieux investir en intelligence économique quelque dizaine de milliers d'euro aupres d'un conseil en intelligence économique dans la capitale de Bruxelles, et monté un bon dossier ficelé qui vous permettra de prendre de bonne décision.

Lakshmi Mittal
Jackpot : Il a réussi a arnaqué nos ministres président de la région Wallonne
       
Bernard Arnault
Bernard Arnault
Bernard Arnault promet des millions d'euro d'impôts
L'homme d'affaire d'origine française a besoin de la nationalité belge pour ne plus payer d’impôt dans sont pays d'origine en France. Dans la presse, l'homme promet des millions pour les caisses de l'État belge. Gageons qu'il trouvera chez nos ministres un pigeon pour lui accordé la nationalité belge et du coup ne pas payé d’impôt au final.


Les exemples de cellule d'intelligence économique existe a l’étrangé

La réussite ou l’échec de la mise en place de cette démarche dépend essentiellement du facteur humain. L’Homme est donc la clé de toute action dite d’Intelligence Économique. Il peut prendre des bonnes et des mauvaises décisions même si tous les indicateurs sont au rouge. Bien de mauvaises décisions ont conduit à des catastrophes économiques comme chez nous. Comment alors réduire ce risque ? C’est en développant une intelligence collective que nous pourrons mieux anticiper. Cette intelligence pourrait être renforcée par la mise en place d’une cellule en Intelligence Économique (IE) auprès de nos ministre, il s’agit d’une force opérationnelle qui sera mise au service du développement de la compétitivité au niveau national (entre régions) et international (entre pays).


La composition de la cellule en IE

La cellule IE devra représenter les citoyens, la société civile, les entreprises publiques et privées (petites et grandes) ainsi que le gouvernement belge. Elle serait donc composée de praticiens terrains en Intelligence économique, d’associations, de représentants d’entreprises, de représentants du gouvernement, de certaines structures considérées comme transversales, des organismes de recherche et enfin d’acteurs publics œuvrant à l’international. Grace à la cellule IE, les thématiques pourront ainsi être analysées sous différents angles afin d’avoir une vision globale : économique, sociale, sociétale et stratégique. Tous les membres devront justifier d’expériences terrains et opérationnelles. Il ne s’agit pas de créer un énième groupe de réflexion qui se contenterait de se réunir pour définir des actions théoriques. Il faut aussi sortir des groupes de réflexion considérés comme des clivages parce qu’ils ne regroupent que des économistes, des entreprises voire des praticiens qui ne sortent que peu de leur microcosme.
La cellule d'intelligence économique est un engagement au service de la compétitivité du pays, elle devra assurer des actions de lobbying et d’influence nécessaires à son développement. Aussi, la liste des membres n’est pas figée et peut être enrichie selon les missions.