06/05/2013

SPF affaire etrangere


Des pays ou les hommes d'affaire belge disparaisse 


Par ou commencé, a vrai dire j'ai décidé de prendre les 3 pays les plus violent que ce soit par la violence ou le meurtre dont sont victimes les hommes d'affaire belge. En commençant a écrire ce billet, une question me vient a l'esprit, c'est la naiveté des hommes d'affaire qui ne connaisse pas le pays ou il vont vouloir faire des affaires et ni leurs entourage. Pire ceux ci ne savent meme pas ou il mette les pieds. Ni l'ambassade, ni les diplomates et ni les affaires etrangere ne leurs porterons assistance pour resoudre l'enquete.

Les familles ne doivent pas compté sur l'assistance de l'ambassade, car cet meme ambassade belge SPF affaires étrangère compte sur l'assistance de la police locale pour résoudre les enquêtes dans la majorité des cas.  Alors que dire encore quand votre société est mise en concurrence et que l'autre partie mandate des cowbow pour vous faire déguerpir du pays. C'est par exemple la cas pour cet homme d'affaire belge, proprietaire du Group Sarens, une entreprise belge qui est spécialisé dans le monde entier pour c'est grue immense ...
Russie, Maroc, et Mexique des pays ou il fait pas bon de vivre des fruits de son travail


Mexique

Alors qu on a des dizaines de videos de decapitations en provenance du Mexique apparaisse chaque semaine sur internet, le Mexique est devenu un pays extrêmement dangereux ! Inquiétant meme, sauf chez les ignorants qui parte en vacance la-bas. Mais quand on sait que la maffia de la drogue règne en maître sur ce pays faut-il s'étonner de reglement de compte entre associé ?

Ainsi un homme d'affaires âgé de 59 ans a été abattu d'une seule balle le 23 février 2013 dernier dans le sud de la ville d’Acapulco dans le parking d'un supermarché. Il est tombé et son corps se trouve étendu à côté de sa voiture, une Mercedes décapotable Mercedes Benz SLK 200

L'homme d'affaire Jan Sarens avait 59 ans vivait et travaillait au Mexique, Il était actif dans SNRS Amérique latine, une implantation mexicaine de Sarens Group, principalement connu pour ses grues. Il a décidé de développé sont activité de grue au Mexique et pour cela c'était associé avec justement un partenaire un peu special.
Malgré qu'il avait reçu des menaces de mort de la part d'une société mexicaine avec laquelle il était associé, celui ci continue de les ignoré. Ne prenant meme pas la peine d'investir dans des gardes du corp et ne prenant meme pas des precaution dans c'est déplacement.

En faite les menaces de mort sont apparut après qu'il eut entamé une action judiciaire à l'encontre de l'entreprise Grúas Ojeda, avec laquelle il s'était associé au début de ses activités au Mexique. "Grúas Ojeda a escroqué Jan Sarens par des détournement de fond et de materiel, Gruas Ojeda se remplissait le compte en banque et ne respectait pas les accords. Dans cette situation, les menaces de mort ont été proférées contre M. Sarens pour qu'il se taisse, monsieur Sarens avait déjà plaidé sa cause à plusieurs reprises avec les Affaires étrangères mais sans succes et ni bon conseil. A noté que en 2006, Jan Sarens a été injustement licencié, l'homme était accusé officiellement d'avoir volé sa voiture de fonction. Jan Sarens avait été emprisonné quelques jours dans une cellule au Mexique.

Au terme d'une bataille judiciaire, Celui ci a gagné le procès qu'il avait commencé à l'encontre de son ex-partenaire. Les deux compagnies fabriquaient des grues de construction. La société mexicaine a été condamanée à verser une somme de 9,8 millonss de dollars a monsieur Jan Sarens, une somme quel na pas payer a ce jour ....


Les condoléances de l'ambassade belge 


Jan Sarens au Mexique


Jan Sarens au Mexique

Jan Sarens au Mexique

Jan Sarens au Mexique

Jan Sarens au Mexique

Jan Sarens au Mexique

Jan Sarens au Mexique

Jan Sarens au Mexique

Jan Sarens au Mexique

Jan Sarens au Mexique

Jan Sarens a la Nasa
Les grues du Group Sarens s'exporte jusque chez la Nasa 
Monsieur Jan Sarens au Mexique



 La corruption au Maroc

Autre disparition et probablement meurtre encore, (le cadavre n’a pas été retrouvé), c'est celui d'un homme d'affaire Bruxellois Michel Gillyns 66 ans qui avait un projet au Maroc et il venait d’acheter un hôtel à 400.000 euros (sur papier 400 000 euro, mais dans la réalité c'est +-800 000) à Salé près de Rabat. L'hotel s'appelle le Riad Albahaca. Il s’apprêtait à l’ouvrir quand il s’est volatilisé corps et ames, entre le 29 et le 31 mai 2009. C'etait sont dernier signe de vie via Skype avec c'est enfants resté en Belgique. Et depuis 4 ans, ses enfants à Bruxelles, Déborah et Emmanuel, remuent ciel et terre pour faire la lumière sur la mort de leurs pere.
Les enfants de la famille Michel Gillyns dénoncent les nombreuses incohérences autour de sa disparition. Alors commençons par le commencement.

Le premier acteur de cet arnaque macabre c'est Monsieur Abdelhakim El Alami, Employé communal à Salé qui a légalisé un bail de gerance au benefice de Hamza El Fadili qui court jusqu'en 2020 et qui affirme avoir vu Michel Gillyns le 3 avril 2009. Par la suite ont decouvre que Monsieur Michel Gillyns avait juste déclaré 400 000 euro et que 400 000 autre euro devrais etre payé plus tard.

Ensuite par un acte passé devant notaire mais que ce dernier refuse de montrer aux 2 enfants pour en vérifier la signature. Ce meme notaire pretend que l’acte est daté du 14 juin 2009 et, à cette date d'apres leurs enfants, leur père n’a déjà plus montré signe de vie depuis 15 jours avec eux.

Ce meme gérant Hamza El Fadili prétend à la famille que Michel serait parti le 30 mai matin après avoir encore pris son petit déjeuner à l’hôtel, pour s’installer avec une femme à Essaouira. Les recherches à Essaouira n’ont rien donné a ce jours.
Ont apprend aussi que le gérant a circulé tout un temps avec la Chrysler PT de l'homme d'affaire. Selon la famille de l'homme d'affaire, ont sait que celui-ci ne prêtait jamais sa voiture à personne....

Coup de theatre en novembre 2012, le meurtre d'une jeune fille qui y a été trouvée morte dans les caves de l'hotel. Et les soupçons se portent sur le meme gérant. Fait bizarre, ce meme gerant était acquitté dans tous les cas ...

Quelque vue de l'hotel Riad Albahaca qui valait 800 000 euro
hotel Riad Albahaca

hotel Riad Albahaca

hotel Riad Albahaca

hotel Riad Albahaca

hotel Riad Albahaca

hotel Riad Albahaca





Russie
La mafia Russe au coeur du pouvoir en Russie
La mafia Russe au coeur du pouvoir en Russie

Autre meurtre non moins mysterieux et qui est tombé dans l'oublie le plus total, c'est celui d'un autre homme d’affaires qui était arrivé à Saint-Pétersbourg en provenance de Francfort pour des négociations avec ses partenaires russes et qui avait disparu mystérieusement. Ainsi un homme d’affaires belge, qui avait disparu le 6 avril 2012 à Saint-Pétersbourg, a été retrouvé mort dans un fossé . Le corps de l'homme d'affaire belge Joseph Brice, âgé de 56 ans, a été retrouvé dans un fossé au bord de l’autoroute Rossia à 500 mètres de la localité Iam-Ijora, dans le district de Tosno, son corps présentait des traces de mort violente apparemment.

Une source policière retranscrite par des médias locaux indique que l’homme est mort des suites d’un traumatisme crânien. Cette source a également indiqué que son passeport, sont argent, son alliance en or et sa montre Rolex qu'il portait a son poignet ne lui a pas été volé.
Les cas de disparition ou séquestration, notamment pour des différends financiers, sont nombreux en Russie apparemment.
Joseph Brice, meurtre en Russie
Joseph Brice liquidé par la mafia  ou des concurrents ?